Vincent THIÉBAUT – Candidat Élections Législatives 2022

Blog

22 mai 2022

Elu député, je me battrai pour votre santé

Quel remède pour notre système de santé ?

 

La santé a été un enjeu crucial du dernier quinquennat. La pandémie de la COVID-19 a mis en lumière les failles de notre système de santé. Le Ségur de la Santé, et ses 19 milliards d’euros d’investissement, était la première étape de notre projet. Je continuerai de soutenir activement ce secteur primordial !

 

Un plan de recrutement d’infirmiers et d’aides-soignants

Je défendrai le plan de recrutement de 50 000 infirmiers et aides-soignants pour nos EHPAD, qui s’ajouteront aux 20 000 postes déjà crées sous le premier quinquennat. La population française vieillit et les prévisions annoncent 1 million de plus de 75 ans d’ici à 2025. Nous soutenons le maintien à domicile autant que possible et pour lequel nous avons une stratégie d’autonomie. Cependant, cela implique que la moyenne d’âge et de dépendance dans les EHPAD augmentent et que la prise en charge devient plus compliquée. Ces postes permettront de mieux prendre en charge les patients qui arrivent désormais avec des pathologies plus lourdes. Cela s’accompagnera également d’un débat sur la fin de vie, puisque que chacun doit pouvoir partir dignement, et comme il le souhaite.

Vers un hôpital plus humain et moins administratif

Cette création de postes s’accompagnera également d’un allègement des charges administratives très chronophages qui pèsent sur les soignants. Nous souhaitons les alléger afin de réhumaniser les hôpitaux et de permettre aux soignants de se focaliser essentiellement sur les soins. Libérés de ces contraintes non médicales, les médecins pourront ainsi se concentrer sur leurs patients et réduire le délai de prise en charge. Cela permettra de fluidifier le système hospitalier.

Un nouveau pacte entre hôpital et médecine de ville

Aujourd’hui, force est de constater qu’il y a un profond déséquilibre entre la médecine de ville et libérale et l’hôpital public. De manière générale, c’est sur l’hôpital public que pèse la charge la plus importante. Il faut rétablir un équilibre pour désaturer les hôpitaux et les urgences et ainsi améliorer et accélérer les prises en charge. L’hôpital ne peut pas et ne doit pas assumer l’ensemble des besoins qui lui sont adressés. La médecine de ville doit reprendre sa place dans le parcours de soin.

Lutter contre les déserts médicaux

Ce pacte se prolonge dans un enjeu territorial : la lutte contre les déserts médicaux. Certains de nos territoires, environ 10 % de nos concitoyens, sont isolés tant de l’hôpital que de la médecine libérale. C’est une véritable injustice territoriale et une profonde inégalité sociale contre lesquelles nous devons absolument lutter. Le manque de médecin est un problème et nous avons pour cela supprimer le Numerus Clausus pour en former plus. Il faut à présent inciter ces nouveaux médecins à s’installer dans des territoires isolés. Il faut pour cela les rendre plus attractifs pour eux, avec des incitations financières, et pour leurs familles. Ce plan s’intègre donc dans une revalorisation de nos territoires, qui me tiennent particulièrement à cœur, en tant que membre de la commission du développement durable et de l’aménagement des territoires.

Un bilan de santé gratuit et complet à 25, 45 et 60 ans

Enfin, nous souhaitons offrir à chaque Français un bilan de santé gratuit et complet à 25, 45 et 60 ans. Ce sont des âges clé de la vie où il est important de faire de la prévention et du dépistage. C’est absolument essentiel pour améliorer la prise en charge et le suivi médical. En effet, la prévention accrue permettra de faire reculer le nombre de malades et le dépistage plus régulier et précoce permettra de prendre en charge plus rapidement le patient afin de mieux traiter la maladie et de le guérir.

En bref,

Si vous me reconduisez député, je me battrai pour sauver notre système de santé en recrutant plus, en libérant les médecins de tâches administratives, en réconciliant hôpitaux et médecine de ville, en luttant contre les déserts médicaux et en améliorant les dépistages et la prévention!

Programme , , , , , , , , , , , , , , ,