Vincent THIÉBAUT – Candidat Élections Législatives 2022

Éditorial

Nous nous sommes beaucoup rencontrés entre 2017 et 2022
Pendant cette législature, j’ai été à votre rencontre, attentif et soucieux de garder le contact au plus près de vous et du terrain.

Grâce à vous j’ai pu construire notre avenir à travers les 782 permanences dans les 42 communes de la circonscription, les 60 réunions publiques, les plus de 1 200 évènements communaux organisés par les associations ou lors des multiples manifestations sportives et cérémonies officielles. Les plus de 100 visites d’entreprises, 50 réunions et auditions de concertation ont été fondamentales dans la préparation du travail législatif. J’ai également établi un lien étroit de proximité avec les maires et élus de nos communes.
Toutes ces rencontres pour échanger, écouter et co-élaborer les lois ont été essentielles pour porter vos propositions concrètes à l’Assemblée nationale et auprès du gouvernement.

Le rôle du député

Clairement, je ne suis pas un super maire ou un super conseiller départemental : je n’ai pas à intervenir dans des affaires relevant de la libre administration des collectivités territoriales.
Je suis le représentant de la Nation. Je suis aussi le représentant dans l’hémicycle de la 9ème Circonscription du Bas-Rhin, chargé de se faire l’écho des préoccupations de notre territoire.
Mon rôle premier de député est de voter les lois, le second est de contrôler l’action du Gouvernement.
Dans mon rôle de porte-parole de notre circonscription, j’interviens auprès des pouvoirs publics pour réclamer la mise en place de certaines politiques, notamment économiques, sociales, culturelles dans notre territoire.
Ainsi, j’ai pu obtenir des financements pour des investissements dans nos communes, par exemple dans le cadre de l’Action Cœur de Ville pour Haguenau et Bischwiller et le financement en partie de la piste cyclable Haguenau-Bischwiller et du Nautiland.

Ma suppléante

Emmanuelle PARISSE, dirige chez FIBA le service juridique en matière sociale, sa spécialité est le droit du travail et le droit de la sécurité sociale. Elle a décidé de continuer son rôle de suppléante pour la législature 2022-2027. Son attachement à notre territoire, au rôle social de l’État, à sa défense des spécificités alsaciennes montre que l’addition de nos compétences sera au service de nos concitoyens.

L’Alsace

En 2017, j’avais pris un engagement de campagne législative promettant de redonner un contour institutionnel à l’Alsace. J’ai été le fer de lance et le lien entre tous les députés alsaciens, Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry, Matignon et l’Élysée pour la création de la Collectivité Européenne d’Alsace le 1er janvier 2021. Les accords de Matignon et la loi du 2 août 2019 relative aux compétences de la Collectivité européenne d’Alsace ont permis de redonner une existence institutionnelle à l’Alsace. Nous pouvons aller plus loin encore, à la suite des différentes interventions de Jean Castex, ancien Premier ministre et d’Emmanuel Macron, Président de la République. La porte est entr’ouverte, je serai votre interlocuteur auprès du nouveau gouvernement.

Un nouvel horizon

La majorité présidentielle ENSEMBLE s’est élargie à une nouvelle composante : le parti Horizons créé par Édouard Philippe. Je l’ai rejoint dès sa création et ce parti m’a investi comme candidat aux législatives 2022. Je sais que beaucoup d’entre vous y seront sensibles par l’attachement qu’Édouard Philippe manifeste aux territoires. Horizons affiche quatre priorités : la démographie, l’environnement, la géopolitique et la technologie. Nous sommes fiers de faire partie de la majorité présidentielle d’Emmanuel Macron, Président de la République.

L’avenir

Vous le savez, je suis très attaché à l’écologie pour l’avenir de nos enfants, également à la réussite économique de notre territoire. Les moteurs de mon énergie seront également : le développement du transfrontalier, notre réalité quotidienne et l’Europe, le but du plein emploi et du mieux vivre de son travail, le combat pour les droits des femmes et l’action pour l’égalité entre les femmes et les hommes, la sécurité et la souveraineté pour nos territoires et la France et enfin le développement des actions en faveurs de la santé.

Un accord de confiance

Je vous ai accompagné lors de la dernière législature, j’y ai mis toute mon énergie et ma force. J’ai écouté et échangé très souvent avec vous, citoyens, chefs d’entreprises, responsables d’associations culturelles, d’aides aux autres et sportives, élus du territoire. Nous vous proposons avec ma suppléante Emmanuelle Parisse de renouveler notre accord de confiance : nous saurons vous représenter. Nos actions permettront à la France de faire face aux défits majeurs d’aujourd’hui et de demain au côté d’Emmanuel Macron, Président de la République.