Vincent THIÉBAUT – Candidat Élections Législatives 2022

Blog

10 juin 2022

Bilan : le Plan France Relance, un investissement inédit !

Investir pour transformer, investir pour bâtir la France de demain !

 

Je me suis engagé en 2017 avec une conviction essentielle : il fallait transformer notre pays, en profondeur. Nous l’avons fait pendant tout le quinquennat, mais ce plan de relance marque certainement l’apogée de cette politique. Il a permis l’accélération et le perfectionnement de cette transformation globale, à la lumière de la crise et de ses révélations.

 

Le Plan France Relance, qu’est-ce que c’est ?

D’abord, c’est le troisième volet de réponse du Gouvernement et de la majorité présidentielle à la crise. Il fait suite aux mesures d’urgence. Il a pour but de relancer notre économie et notre pays en prévoyant des investissements sur le long terme qui permettront de remplir les différents objectifs écologiques, économiques et sociales que se donnent le Président de la République et la majorité. Nous voulons redynamiser durablement notre économie par une politique d’investissement et de soutien. Nous voulons préparer l’avenir qui se dessine à l’horizon 2030 !

Quelques Chiffres clés

  • 100 milliards d’euros d’investissements publics de 2020 à 2022 = 4 % du PIB annuel
  • 39,4 milliards financés par l’UE
  • 68 mesures pour créer 160 000 emplois en 2021 et retrouver en 2022 le PIB de 2019
  • 30 milliards d’euros pour la transition écologique
  • 34 milliards d’euros pour la compétitivité et l’innovation
  • 36 milliards d’euros pour la cohésion sociale et territoriale
  • 180 millions d’euros pour les commerces dont 60 pour les commerces de proximité
  • 2 milliards d’euros en plus pour le secteur culturel, soit 12,4 milliards au total
  • 240 millions d’euros en plus de l’enveloppe de 20 milliards pour le Plan France Très Haut Débit
  • 250 millions pour l’illectronisme et les fractures numériques

Volet I – Ecologie

Objectif : ancrer la transition écologique dans les territoires et devenir la première grande économie décarbonée en Europe !

⇒ Financer et soutenir la rénovation énergétique des bâtiments privés pour faire baisser la facture d’énergie des entreprises et des ménages + réduire les consommations d’énergie des bâtiments

  • MaPrimRenov’, c’est 125 millions d’euros d’aides aux Français pour réduire l’empreinte carbone de leur logement. Elle a déjà bénéficié à + de 227 000 ménages et représente un montant de 3,8 milliards d’euros

⇒ Opérer la rénovation thermique des bâtiments publics, parce que le secteur public doit être exemplaire et montrer la voie de la transition écologique

  • 2,7 millions d’euros mobilisés pour la rénovation de 4 214 bâtiments publics de l’Etat, et en particulier de l’Enseignement supérieur et de vie étudiante.
  • 950 millions d’euros de dotation de soutien de rénovation thermique pour les régions et les départements

⇒ Soutenir la transition agricole pour adapter le secteur agricole aux enjeux écologiques, tout en démocratisant l’accès à une consommation saine et durable

  • 1,2 milliard d’euros pour 1) renforcer la souveraineté alimentaire 2) accélérer la transition agroécologique et 3) adapter l’agriculture au changement climatique

⇒ Investir pour des véhicules propres pour en finir avec les véhicules thermiques dont la vente sera interdite en 2040

  • Bonus et Primes à la conversion qui avait déjà accompagné près de 400 000 Français en 2020. 200 000 primes et 202 000 bonus ont été attribués
  • Electrification du Parc automobile de l’Etat avec la commande depuis juin 2020 de + de 2 900 véhicules et des bornes de recharges nécessaires à leur fonctionnement
  • Développement du réseau de bornes de recharges grâce à une enveloppe de 100 millions d’euros

⇒ Décarboner notre industrie en accompagnement financièrement et opérationnellement les entreprises françaises dans la transition énergétique avec un budget de + de 1,2 milliard sur 2020-2022

  • Appels à projets de l’ADEME et 32 prix décernés sous forme d’accompagnement financier aux entreprises lauréates pour le mettre en œuvre. De nouveaux sont prévus.
  • Accompagnement dans les systèmes de chaleur bas carbone
  • Les entreprises de toutes tailles bénéficient d’un guichet pour les aider dans leur projet d’efficacité énergétique sous forme de subventions

Volet II – Compétitivité et Innovation

Objectif : Retrouver compétitivité et croissance, soutenir l’innovation et relocaliser notre production !

⇒ Moderniser et relocaliser les projets industriels en les relocalisant dans nos territoires d’industrie et la production dans les secteurs critiques de notre économie. Soutenir aussi la transformation écologique des secteurs automobiles et aéronautiques.

  • 7 milliards d’euros d’investissements productifs : pour 1 730 entreprises ont réalisé + de 6,9 milliards grâce aux 1,5 milliard d’euros dédiés du Plan France Relance à fin juin 2021 !
  • 351 projets lauréats dans le cadre de l’appel à projet « (Re)Localiser » dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la santé, de la chimie et de la 5G = 2,4 milliards d’euros d’investissements industriels !

⇒ Financer et soutenir les entreprises pour renforcer et soutenir les besoins en fonds propres des entreprises

  • Un Label Relance pour flécher l’épargne des Français vers les entreprises nationales
  • Des prêts participatifs pour conforter le bilan des entreprises en octroyant 20 milliards d’euros de financement sur le long terme
  • Abondement du fonds d’investissement des Régions avec une dotation étatique de 250 millions d’euros pour les entreprises locales
  • Accompagnement des entreprises à l’export avec un chèque spécifique à + de 1 400 entreprises

⇒ Soutenir les TPE/PME dans leur transition numérique

  • « France Numérique », une initiative visant à soutenir l’utilisation du numérique par des diagnostics, des chèques et des prêts garantis
  • « Industrie du Futur », une mesure pour financer la transition des processus industriels et qui représente 750 millions d’investissements pour 2 400 entreprises

⇒ Défendre notre modèle culturel en aidant le secteur culturel et les réseaux d’artistes à se restructurer afin de relancer l’ensemble de la filière

  • La restauration du patrimoine en alliant activité territoriale et attractivité du pays (614 millions d’euros)
  • L’aide au spectacle vivant et établissements publics de création (426 millions d’euros)
  • Le soutien aux artistes et aux jeunes créateurs par des aides spécifiques à l’emploi et un programme exceptionnel de commande publique pour renforcer l’enseignement supérieur culturel (113 millions d’euros)
  • La consolidation et la revalorisation des filières culturelles stratégiques comme la presse, le cinéma, l’audiovisuel, le livre, etc… importantes pour l’emploi, l’attractivité internationale, la croissance et la vitalité économique (428 millions d’euros)
  • Des investissements d’avenir pour les industries créatives et culturelles par une stratégie globale de soutien à la numérisation et à la modernisation des outils de production

Volet III – Cohésion

Objectif : entamer une relance durable pour l’économie du pays et solidaire entre les territoires, les entreprises et les Français. Nous voulons une relance équitable et équilibrée. Une relance sociale et tournée vers l’avenir, qui vient en appui des plus jeunes et des plus précaires. C’est à l’aune de cette ambition que France Relance agit pour la cohésion de nos territoires en renforçant  les services publics et en soutenant les initiatives locales !

⇒ Guider les jeunes vers l’emploi pour qu’ils aient tous une solution de formation, d’apprentissage ou d’emploi

  • 1jeune1solution qui a permis à + de 3 millions de jeunes de – de 26 ans de trouver un CDI ou CDD de + de 3 mois ou une formation.
  • Record pour l’apprentissage en 2020 avec 526 000 contrats signés grâce aux 545 000 primes exceptionnelles à l’apprentissage
  • 520 000 primes à l’embauche depuis juillet 2020 pour les embauches de jeunes de – de 26 ans
  • + de 800 000 parcours d’insertion entre août 2020 et mai 2021
  • 19 024 jeunes en Contrat initiative emploi
  • 11 565 jeunes en Parcours emploi compétence
  • 45 045 places créées pour les jeunes en Insertion par l’activité économique

⇒ Redynamiser les territoires et revitaliser les centres-villes en réinstallant des commerces de proximité, en soutenant les projets des collectivités et en démocratisant l’accès au numérique.

  • 950 millions de dotation exceptionnelle en 2020 pour soutenir l’investissement local relatif à la transition écologique, à la résilience sanitaire et à la préservation du patrimoine
  • Soutien aux foncières rachetant des locaux commerçants vacants à travers la Banque des Territoires
  • 60 millions d’euros pour soutenir la restructuration des commerces de proximité dans le cadre des 180 millions d’euros d’investissement pour les commerces
  • 240 millions d’euros, en plus des 3,3 milliards, pour financer le Plan France Très Haut Débit (fibre optique)
  • Un soutien spécial de 5 milliards d’euros pour faire face à la crise sera aussi alloué aux collectivités territoriales sur 2 ans.

⇒ Un Plan massif d’investissement dans le système de santé (Ségur de la Santé) pour moderniser et rendre plus équitables notre système et notre offre de soins, grâce à une enveloppe de 6 milliards d’euros sur 3 à 5 ans.

  • Une priorité est donnée aux investissements structurels dans les secteurs sanitaires et médico-sociaux ainsi que dans le numérique en santé
  • 2,1 milliards d’euros sur 5 ans pour l’achat d’équipement et la numérisation afin de transformer et de rénover les établissements médico-sociaux
  • 2, 5 milliards d’euros pour les projets hospitaliers prioritaires et ville-hôpital sur 5 ans
  • 1,4 milliard d’euros sur 3 ans pour rattraper le retard numérique en santé

 

Le Plan France Relance est véritablement innovant, inédit et ambitieux. Nous en avons fait le pilier de notre stratégie de transformation pour les prochaines années à venir afin de préparer avec cohérence et moyens suffisants la France de 2030 !

Bilan , , , , , , , , , , , , , , ,